Livraison offerte en France métropolitaine dès 50€ d’achat avec le code : livraisonofferte / -10% sur votre commande hors France métropolitaine dès 50€ d’achat.

nos partenaires

nos partenaires

PARTENARIAT : T-shirt Adama

15 

Effacer
Add to wishlist

Comment soutenir une lutte comme celle du Comité Vérité et Justice pour Adama Traoré ?

« Une lutte, c’est très précaire, c’est très fragile, ça tient à peu de choses.(…) Imaginez : un monde sans Assa Traoré, un monde sans Combat Adama. Ce serait insupportable. (…), il faut tout mettre en œuvre pour soutenir les conditions matérielles la production des luttes. La guerre déclenchée contre la famille Traoré est d’abord une guerre économique. Nous savons que nous sommes tous un peu mal à l’aise lorsque nous parlons d’argent, lorsqu’il s’agit de lier le combat politique avec la question de l’argent.

La condition pour qu’Assa et ses soutiens puissent continuer tout simplement à dire la vérité contre les mensonges d’Etat, c’est le soutien économique, même minime.(…) Cette guerre contre la liberté d’expression se fait à l’aide de la pression économique.(…) Mais justement, en donnant de l’argent à Assa, nous la libérons en quelque sorte de cette situation étouffante, nous défions l’Etat, nous contournons le pouvoir qu’il croit détenir. Grace à notre (et votre) mobilisation aujourd’hui et dans le futur, nous pouvons donner à Assa le pouvoir de subvertir la scène, de l’inverser, de parler haut et fort et de pouvoir dire clairement en regardant les gendarmes : je n’ai pas peur, je peux vous regarder dans les yeux, j’ai les moyens de dire la vérité : c’est vous qui avez tué mon frère. C’est vous qui êtes responsables de la mort d’Adama Traoré. Justice pour Adama »

Extraits du discours de Grégoire de Lagasnerie lors de la soirée du lancement de la campagne de soutien à la famille Traoré du 3 décembre 2019

UGS : ND Catégories : , , ,

PARTENARIAT : T-shirt Adama

15 

Effacer
Add to wishlist

Comment soutenir une lutte comme celle du Comité Vérité et Justice pour Adama Traoré ?

« Une lutte, c’est très précaire, c’est très fragile, ça tient à peu de choses.(…) Imaginez : un monde sans Assa Traoré, un monde sans Combat Adama. Ce serait insupportable. (…), il faut tout mettre en œuvre pour soutenir les conditions matérielles la production des luttes. La guerre déclenchée contre la famille Traoré est d’abord une guerre économique. Nous savons que nous sommes tous un peu mal à l’aise lorsque nous parlons d’argent, lorsqu’il s’agit de lier le combat politique avec la question de l’argent.

La condition pour qu’Assa et ses soutiens puissent continuer tout simplement à dire la vérité contre les mensonges d’Etat, c’est le soutien économique, même minime.(…) Cette guerre contre la liberté d’expression se fait à l’aide de la pression économique.(…) Mais justement, en donnant de l’argent à Assa, nous la libérons en quelque sorte de cette situation étouffante, nous défions l’Etat, nous contournons le pouvoir qu’il croit détenir. Grace à notre (et votre) mobilisation aujourd’hui et dans le futur, nous pouvons donner à Assa le pouvoir de subvertir la scène, de l’inverser, de parler haut et fort et de pouvoir dire clairement en regardant les gendarmes : je n’ai pas peur, je peux vous regarder dans les yeux, j’ai les moyens de dire la vérité : c’est vous qui avez tué mon frère. C’est vous qui êtes responsables de la mort d’Adama Traoré. Justice pour Adama »

Extraits du discours de Grégoire de Lagasnerie lors de la soirée du lancement de la campagne de soutien à la famille Traoré du 3 décembre 2019

UGS : ND Catégories : , , ,